Actus

PJB BRIDGE // LE BRIDGE AU SECOURS DES SENIORS

 

Au cours d'un séminaire qui s'est tenu en avril 2017 en Pologne, une dizaine d’universitaires réputés ont présenté le résultat de leurs travaux sur l’influence des jeux de l’esprit, et notamment du bridge, sur l’évolution des capacités cérébrales.

Leurs conclusions sont unanimes : la pratique du bridge diminue considérablement les risques de démence et de maladie d’Alzheimer ; il favorise les contacts sociaux, très importants pour la santé psychique des personnes âgées. Une étude montre aussi un effet bénéfique sur le fonctionnement de la glande thyroïde.

Vous trouverez le détail de ces conférences, en langue anglaise, sur le site de la Fédération européenne de bridge (www.eurobridge.org, suivre « Archives » puis « News » puis « Benefits of bridge »).

En voici un extrait significatif :
“Seniors who regularly engaged in pastimes that stretched their minds... lowered their risk of developing Alzheimer's disease and other dementias by as much as 75 percent, compared with those who didn't exercise their minds....Verghese's team also solved a chicken-and-egg problem... Do mental activities really prevent dementia, or does de- mentia cause people to lose interest in mental activities? By screening out anyone who might have had dementia at the outset from their analysis, the researchers showed that leisure activities influenced dementia in their study, and not the other way around.”

Washington Post, 2003 reporting on; Verghese, J. 2003. The effects of mind games on Alzheimer’s and dementia. Albert Einstein College of Medicine, Bronx. USA